Qu’est ce que le reiki et quels sont ses bienfait ?

Bien qu'il existe aujourd'hui différentes manières d'appréhender et de présenter le reiki, l'un des buts du reiki est de soulager les souffrances, d'apporter un calme mental, une paix intérieure et un bien-être en général. Il se fonderait sur le concept du taoïsme chinois ch'i ainsi que celui du zen et des arts martiaux japonais ki, « énergie » (l'équivalent du ch'i chinois et du ki japonais est le prâna dans la philosophie indienne), le « souffle vital » qui circule partout dans la nature, notamment dans le corps, permettant son fonctionnement et reliant les êtres entre eux.

 

  • Diminuer le stress et les symptômes dépressifs. Le Reiki est utilisé par certains praticiens pour réduire l’anxiété au moment de chirurgies ou dans des maisons de santé ou de retraite, par exemple. On a aussi rapporté qu’il pouvait contribuer à réduire le stress et les périodes de déprime chez les personnes âgées.

  • Améliorer la qualité de vie des gens atteints de cancer. Plusieurs études ont montré l’effet bénéfique du Reiki sur la fatigue, la douleur, l’anxiété et la qualité de vie d’individus souffrant de cancer.

  • Diminuer les problèmes de mémoire et de comportement. Une étude réalisée sur des patients souffrant soit de la maladie d’Alzheimer soit d’atteintes cognitives légères a montré une amélioration de la fonction mentale ainsi qu’une diminution des problèmes de mémoire et de comportement chez les participants du groupe Reiki. Mais ces résultats doivent être considérés comme préliminaires en raison de l’absence d’un groupe placebo (Reiki mimé, par exemple) et du petit nombre de participants.

  • Réduire la douleur : plusieurs études ont montré les effets bénéfiques du Reiki sur la douleur. Une étude aléatoire portant sur des individus devant se faire extraire des dents de sagesse a montré que des séances de Reiki après les interventions avaient permis de réduire de façon significative la douleur ressentie. Dans une autre étude réalisée sur des femmes se présentant pour une hystérectomie, le Reiki avait permis de réduire la consommation d’analgésique et d’améliorer la douleur des participantes.

  • Contribuer à la réadaptation à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Un essai clinique a évalué l’efficacité du Reiki comme ajout au protocole de réadaptation chez des patients hospitalisés ayant subi un AVC6. Les résultats ont indiqué que le Reiki aurait un effet limité et sélectif sur l’humeur et le degré d’énergie. Par contre, il n’aurait pas d’effet significatif sur l’indépendance fonctionnelle dans des activités quotidiennes comme manger, se vêtir, se déplacer, etc., ni sur la dépression.

Sources : https://www.passeportsante.net/fr, wikipedia.org.